• Place  aux nouveaux projets, au petit coup de neuf  pour donner la pêche le jour de la rentrée, je posterai ici toutes mes découvertes de l'été:

    les fourmis créatives ( arts pla mais pas que)

    avec  notamment : les pages de garde à colorier. Il y en a pour tous les niveaux  yes

    IMG_20180523_082800

    la colombe de la paix

    PicsArt_01-18-08.34.27

    bibliographie sur les émotions ( cycle 3 )

    *Rouge de Marie Hooghe-Stassen

    Un album sur le harcèlement, à hauteur d’enfants. On y voit l’emballement des choses suite à une réflexion malheureuse, la difficulté de s’opposer quand on se croit plus faible que le harceleur puis finalement la solidarité, la prise de conscience que le groupe peut être plus fort que le harceleur même si celui-ci impressionne chaque membre du groupe individuellement. Bref, une réussite.

    * Un ange dans ma tête de Anja Klauss

    L'amour, l'ennui, la curiosité, la fantaisie, la peur, le courage, la joie, la tristesse, la haine. Qu'est-ce qui se cache derrière ces sentiments, parfois difficiles à expliquer ? Et si c'étaient des anges qui s'en chargeaient, en venant remplir notre petite tête et nous suivre partout où nous allons ?
    Beaucoup de poésie et de tendresse dans ce nouvel album d'Anja Klauss, qui nous éblouit par ses prodigieuses illustrations. Les sentiments abstraits sont personnifiés par des personnages concrets, pour expliquer aisément à nos chères têtes blondes des notions parfois très complexes. Un régal pour les yeux !

    * Danny champion du monde de Roald Dahl

    Danny n’oubliera pas l’année de ses neuf ans.
    Il n’a ni mère ni frère ni soeur mais un père qui les remplace tous. William sourit avec les yeux plutôt qu’avec la bouche, la preuve qu’il n’est pas loin d’être l’homme le plus merveilleux que la Terre ait jamais porté.
    L’existence de Danny et William est un jeu, une fantaisie qu’anime chaque jour sans temps mort ce père héroïque. Dans leur roulotte de gitans que jouxtent la station-service et le pré, Danny sirote les chocolats chauds du soir et écoute les histoires de William, surtout celle du Grand Gentil Géant, qui conditionne minutieusement la poudre des rêves distillés aux enfants endormis.
    À neuf ans, Danny sait moins poser une division ou conjuguer un verbe que conduire une Austin Baby. Il répare les moteurs, fabrique des montgolfières et des cerfs-volants. Mais ça, ses copains ne le savent pas, car Danny n’aime rien tant que passer tout son temps libre seul avec son père.
    Il l’ignore encore, mais il s’apprête à partager avec lui un secret que peu de garçons sauraient porter.
    Le bois du riche Hazell est le lieu d’obscures activités nocturnes. Découvrant une nuit que son père se livre avec frénésie au braconnage, Danny va vouloir à tout prix être initié. Il retiendra les leçons et les techniques de la capture des bêtes sauvages en terre prohibée, et mettra au point une ruse inédite qui fera de lui le champion du monde en la matière. La mission « Belle au bois dormant » va offrir l’occasion à Danny et à son père, soutenus par le médecin du village, le gendarme et même l’épouse du pasteur, de faire voler en éclats le rendez-vous mondain – une partie annuelle de chasse au faisan – orchestré par l’odieux Mr Hazell. Et de faire toujours de leur quotidien une succession ininterrompue de bonheurs.

     

     

     

     

     

     

    à suivre

     






    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires