• poesie d'automne et arts visuels

    j'ai choisi Victor  Hugo cette année :

    Voici que la saison décline,
    L’ombre grandit, l’azur décroît,
    Le vent fraîchit sur la colline,
    L’oiseau frissonne, l’herbe a froid.

    Août contre septembre lutte ;
    L’océan n’a plus d’alcyon* ;
    Chaque jour perd une minute,
    Chaque aurore pleure un rayon.

    La mouche, comme prise au piège,
    Est immobile à mon plafond ;
    Et comme un blanc flocon de neige,
    Petit à petit, l’été fond.

    Victor Hugo

    * il s'agit  du nom du martin pêcheur 

     

    et  pour  l'illustration (  qui pose de  plus en plus de  problemes d'années en années... où est passée  la creativité des enfants ????) 

    je leur  propose de  s'inspirer de cette   image  : le souvenir  d'une feuille  l'été 

    dessins feuilles morte automne 03 Des dessins sur des feuilles mortes  divers bonus art:

    « le problème ( Marcel Aymé) commémoration 11 novembre 2015 »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :