• on ne peut tout de  même pas faire  l'impasse sur cette fête  qui fait briller les  yeux ... même si  le bricolage de  Noel est  hors programme....

    voilà deux modeles  que  je leur propose de faire ...

    Carte DE  Noel

    Carte DE  Noel

    ils vont  comme d'habitude adorer  jouer avec  mes perfos et  mes tampons ...

    si vous repassez dans quelques  jours , vous verrez  leurs réas


  • mes préférés .....

    acrostiches de  Noel

    celui de  Maureen

    Coucou Noel , viens  , viens danser  avec nous

    Rentre dans notre maison te réchauffer auprès du feu

    Entre  , mange avec nous , Noel est si doux

    Coucou Noel si doux, viens  dormir dans mon lit de flocons

    Ho Noel est en route dans son manteau chaud

    Entre  Noel si doux  pour manger mon oie rotie

     

    celui d' Apolline

    Etrange  nuit

    Toute calme et sans  brit

    Organisation chez les lutins

    Igloos et rennes s'agitent

    le tour du Monde en une nuit  ça ne s'improvise pas

    Entendez vous  les grelots du traineau du père  Noel ?

     

    celui de  Zoé

    Sapin si beau

    As tu perdu toutes tes épines ?

    Pas  une seule !

    Il fait si froid dehors !

    N'attrape pas de  rhume !

     

    et  il m'en reste au moins  35  à relire  et  corriger !!!!!! ils ont été très inspirés


  • chaque année ils apprennent  une poésie sur Noel , en fin de cycle  3 ... il en reste peu qu'ils ne connaissent pas... casse tete  pour la maitresse ...

     

    alors  voilà ce que je leur propose cette année , écrire  un acrostiche avec  un des  mots suivants :

    SAPIN BOUGIE ETOILE  NOEL LUMIERE  CADEAU

     

    exemple:

    Sapin des enfants

    Ah ! Est-ce que le père Noël va passer ?

    Père Noël, est-ce que tu es là ?

    Il n'y a que toi qui peut apporter les cadeaux

    Noël, c'est toi le plus fort.

     

    nous les destinons  aux correspondants du défi lecture...

     

    Rv dans quelques  jours pour quelques  productions ..


  • avec des CM c'est toujours   difficile  de trouver  un  calendrier  qui ne fasse  ni bébé  , ni  ringard... hum le public est parfois difficile...et  critique .

    chaque année  je change ...

    cette année  , je me simplifie la tâche car  il faut etre juste  , ce qui les  interesse c'est le chocolat .. .( acheté en  magasin discount )

    j'ai trouvé  ce systeme ..

    lundi on tire au sort  un nombre de  1 à 25 (  oui ça tombe bien , ils sont 25 !!!)et  on garde  le secret ...

    j'inscris  le nom derrière  la feuille  (  sans dévoiler  ce que  j'en ferai .. ) mais vous  ... vous allez  vite comprendre

    calendrier de  l'Avent

    habillée d'une tete   traditionnellement appreciée .. meme  à 10 11 ans ... tous les jours  on découpera et decouvrira  ,l'heureux  chocolaté ...

     

    je vous dirai lundi  l'accueil qui lui a été fait ... une fois installé...


  • juste avant la lecture

    en ce jour de  commémoration, les elèves  ont lu ce poème émouvant  ...ce sont eux qui ont  choisi la manière de  le lire , parfois seuls, à deux , en choeur 

    14-18 Folie meurtrière

    14-18
    C’était la grande guerre
    Ils ont vécu l’enfer
    C’était la grande guerre
    La folie meurtrière

    Par un beau jour d’été
    Sous un ciel bleu d’azur
    Le clairon a sonné
    Pour la grande aventure
    Ils partirent faire la guerre
    Au nom de la patrie
    Ils étaient jeunes et fiers
    Et la fleur au fusil

    Mais du chemin des dames
    Au fort de Douaumont
    Ils ont perdu leur âme
    Sous le feu des canons
    Avec la peur au ventre
    Ils chantaient la Madelon
    En plein mois de décembre
    Quand ils montaient au front

    Ils tombaient un à un
    Fauchés par la mitraille
    De la Marne à Verdun
    Au coeur de la bataille
    Partout des trous de bombes
    Partout des trous d'obus
    Comme la fin d'un monde
    Qui leur tombait dessus

    Ils ont pleuré de joie
    Le jour de l’armistice
    Quand enfin arriva
    La fin de leur supplice
    Après un grand silence
    Les cloches de la paix
    Dans le ciel de France
    Se mirent à sonner

    14-18
    C’était la grande guerre
    C’était la der des ders
    Mais cette grande guerre
    Ne fut pas la dernière

    Jacques Hubert FROUGIER